FR | NL | LU
Peoplesphere

Absences au travail en Wallonie : focus sur les seniors et les ouvriers

L’Union Wallonne des Entreprises et Partena Professional se sont associés pour la 9e année consécutive afin d’identifier l’ensemble des motifs pour lesquels un salarié n’est pas présent sur son lieu de travail en Région wallonne. L’étude met en évidence les disparités en fonction des catégories d’âge en matière d’absences pour incapacités non-professionnelles.

Alors que le nombre moyen de jours d’absence est de 8 jours par an pour les salariés de moins de 25 ans, il grimpe à … 47 jours pour les salariés de 55 ans et plus. Ce qui donne un rapport de 1 à 6 ! Ces absences ont un coût important, tant pour l’entreprise que pour la collectivité, sans négliger leur impact pour les salariés concernés.

Cette neuvième étude (réalisée de juin 2013 à juin 2014) dresse plusieurs constats dont certains exercent un impact réel sur les coûts réels supportés par les entreprises.

On observe ainsi que le salarié wallon est absent 43 jours par an (pour un total stable de 192 jours de prestation), dont 21 jours pour cause de maladie et 22 jours pour d’autres raisons (congés extra-légaux, chômage temporaire, crédit-temps…). La principale cause d’absence ? Les incapacités non professionnelles de courte durée (moins de 30 jours). Ce phénomène inquiétant semble confirmé par plusieurs études de l’INAMI. L’UWE souligne qu’elle impacte évidemment, au-delà des personnes concernées, les entreprises confrontées à des problèmes d’organisation et des coûts supplémentaires.

L’étude met également en évidence que le taux d’absence des ouvriers serait d’un tiers supérieur à celui des employés. Même si l’écart se réduit, l’UWE souligne que celui-ci reste interpellant tandis que le débat entre les interlocuteurs sociaux autour du statut unique se poursuit.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.