FR | NL | LU
Peoplesphere

Chiffres 2018 du chômage wallon: un bilan annuel réjouissant pour la 4ème année consécutive.

L’année 2018 s’est achevée sur une nouvelle baisse du nombre de demandeurs d’emploi inoccupés en Wallonie. Ce sont 10.564 personnes de moins en moyenne en un an, soit 4,8% de moins qu’en 2017. En moyenne, sur l’ensemble de l’année 2018, la Wallonie a enregistré 208.757 demandeurs d’emploi inoccupés (D.E.I.). Une telle diminution était déjà survenue en 2017 (- 4,8 % par rapport à 2016), en 2016 (- 5,0 % par rapport à 2015), et en 2015 (- 4,6 % par rapport à 2014).

Ces D.E.I. regroupent des personnes inscrites dans diverses catégories administratives, dont 66,3 % de demandeurs d’emploi demandeurs d’allocations (soit 138.504 personnes en moyenne sur l’année) et 14,7 % de jeunes en stage d’insertion professionnelle (30.693 personnes en moyenne).

Le volume moyen de D.E.I. wallons en 2018 se répartit comme suit :

  • 52 % sont des hommes ;
  • 19 % sont âgés de moins de 25 ans, 26 % ont 50 ans et plus ;
  • 45 % sont au plus diplômés de l’enseignement secondaire du 2ème degré ;
  • 27 % sont inoccupés depuis moins de six mois et 38 % depuis deux ans et plus.

Evolution à un an selon la catégorie administrative

Les quatre catégories principales de D.E.I. ont évolué de la manière suivante entre 2017 et 2018 :

– 8,2 % de D.E. demandeurs d’allocations (en moyenne 12.415 personnes de moins) ;
+ 3,6 % de jeunes en stage d’insertion professionnelle (en moyenne + 1.053 personnes) ;
+ 7,5 % de personnes inscrites obligatoirement (en moyenne + 1.839 personnes) ;
– 7,3 % de personnes inscrites librement (en moyenne – 1.041 personnes).

Après une plus forte diminution de la demande d’emploi féminine durant quelques années, un recul plus soutenu des effectifs masculins s’observe depuis 2018. En moyenne entre 2017 et 2018, la demande d’emploi a diminué de 5,5 % parmi les hommes et 4,0 % parmi les femmes.

La baisse de la demande d’emploi entre 2017 et 2018 se manifeste à des degrés variables selon la classe d’âge :

– 6,3 % pour les DEI âgés de moins de 25 ans ;
– 5,3 % pour les DEI âgés de 25 à moins de 30 ans ;
– 3,7 % pour les DEI âgés de 30 à moins de 40 ans ;
– 5,2 % pour les DEI âgés de 40 à moins de 50 ans ;
– 3,9 % pour les DEI âgés de 50 et plus.

En ce qui concerne la durée d’inoccupation, la demande d’emploi n’augmente que parmi les personnes inoccupées depuis un an à moins de deux ans (+ 2,1 % en moyenne entre 2017 et 2018). Les autres classes de durée d’inoccupation sont en recul d’une année à l’autre :

– 9,0 % pour les DE inoccupés depuis moins de six mois ;
– 7,0 % pour les DE inoccupés depuis six mois à moins d’un an ;
– 4,7 % pour les DE inoccupés depuis deux ans à moins de cinq ans ;
– 2,8 % pour les DE inoccupés depuis cinq ans et plus

Situation de la demande d’emploi en décembre 2018

Fin décembre 2018, la Wallonie compte 133.384 demandeurs d’emploi (D.E.) demandeurs d’allocations (dont 1.547 en Communauté germanophone) et 30.766 jeunes en stage d’insertion professionnelle (dont 175 en Communauté germanophone).

Le nombre de demandeurs d’emploi inoccupés en Wallonie comprend également 32.029 demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement et 12.188 demandeurs d’emploi inscrits librement, soit un total de 208.367 D.E.I. à fin 2018.

Ceux-ci représentent 13,2 % de la population active wallonne. Ce taux de demande d’emploi est proche de celui enregistré fin 2017 (13,4 %) ; il était de 14,4 % fin 2016 et 15,0 % fin 2015.

Parmi ces 208.367 D.E.I. wallons :

  • 53 % sont des hommes ;
  • 19 % sont âgés de moins de 25 ans, 26 % ont 50 ans et plus ;
  • 46 % sont au plus diplômés de l’enseignement secondaire du 2ème degré ;
  • 29 % sont inoccupés depuis moins de six mois et 38 % depuis deux ans et plus.

À fin décembre 2018, le nombre total de D.E.I. est en recul de 1,5 % par rapport à décembre 2017. Cette diminution correspond à 3.071 personnes de moins dans la demande d’emploi wallonne qu’à fin 2017.

Sur l’ensemble de l’année 2018, plus de 336.000 offres d’emploi ont été diffusées par le Forem (hors offres émanant des autres SPE), soit 49,6 % de plus qu’au cours de l’année 2017.

Le VDAB et Actiris ont pour leur part communiqué au Forem plus de 119.000 offres d’emploi durant l’année 2018.

Notons que le Forem ne gère qu’une partie des opportunités disponibles sur le marché de l’emploi wallon. Les volumes présentés ci-dessus ne peuvent ainsi à eux seuls, refléter l’évolution de la demande de travail des entreprises du marché de l’emploi wallon. D’une part, ces volumes sont soumis à des variations cycliques correspondant à des pics ou des creux d’activités saisonniers pour certains secteurs (ex. construction, Horeca, éducation, etc.). D’autre part, ils reflètent également le nombre croissant d’offres de partenaires privés ayant recours au Forem pour diffuser leurs offres d’emploi.

Source : Le Forem

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.