FR | NL | LU
Peoplesphere

Pour ou contre les événements entre collègues et autres teambuildings? Les collaborateurs qui ont des enfants se montrent peu enthousiastes.

Continuer à organiser des inventives ou pas? Telle est la question… Aujourd’hui, on constate que les événements internes des entreprises et la bonne ambiance qui règne au bureau sont des critères de choix primordiaux pour les travailleurs. Les employés aiment participer à ces événements car la quasi-totalité des travailleurs (99%) estiment qu’une relation positive avec les collègues est primordiale. Cependant, leur situation familiale et plus précisément le fait d’avoir des enfants influence leur socialisation au travail.

Alors que six personnes sur dix (59%) des moins de 35 ans socialisent avec leurs collègues (par des afterworks ou des activités extra-professionnelles par exemple), ce n’est seulement le cas que pour un employé sur trois (33%) de plus de 35 ans. Parmi ces événements entre collègues, on pense au teambuilding mais « les managers ont tendance à se tromper sur son utilité en pensant que cela permet de construire une relation alors que ça ne fait que l’optimiser », affirme Olivier Dufour, Executive Director de Page Personnel, promoteur de cette enquête menée à l’échelon européen.

Les entreprises organisent de plus en plus d’événements entre collègues, le but étant de faire participer l’employé et de développer en lui un sentiment d’appartenance. Parmi ces événements, il existe la journée familiale annuelle où on amène les enfants, la célébration des succès ou encore les drinks organisés par les employés pour célébrer un anniversaire ou le départ d’un collègue. Ce ne sont pas les idées qui manquent pour renforcer la cohésion d’équipe. D’après l’étude réalisée par Page Personnel, la quasi-totalité des répondants (99%) affirment qu’une relation positive avec leurs collègues est primordiale pour eux.

Trois quarts des travailleurs (76%) estiment également qu’avoir une excellente relation avec leurs collègues leur permet de bénéficier d’une meilleure productivité. Une personne sur deux (53%) considère même son/ses collègues comme un/des ami(s) avec qui on peut passer du temps en dehors du lieu de travail. « Si on favorise la performance individuelle, on exacerbe les concurrences, et les comportements seront plus individualistes. En ce qui concerne le sentiment d’amitié, on peut se poser la question de ce qu’est un ami mais on constate que les travailleurs aiment passer du temps ‘extraprofessionnel’ avec leurs collègues. Par exemple, nombreux sont ceux et celles qui pratiquent un sport avec un(e) collègue. »

La sphère familiale a un impact sur votre socialisation au travail.

Selon l’enquête de Page Personnel, plus d’une personne sur deux (56%) entretient des contacts réguliers avec ses collègues en dehors des heures de bureau. Quatre travailleurs sur dix (40%) se réunissent régulièrement avec leurs collègues juste après le travail pour décompresser et parler de choses dont ils n’ont pas le temps de parler au bureau. Le lieu de travail peut être un lieu propice aux amitiés car une personne sur dix (9%) passe des week-ends avec un ou plusieurs de ses collègues. Cependant, l’enquête montre que la sphère familiale a un impact sur la relation avec ses collègues, en particulier le fait d’avoir des enfants. En effet, alors que six personnes sur dix (59%) des moins de 35 ans socialisent avec leurs collègues (par des afterworks ou des activités extra-professionnelles par exemple), ce n’est seulement le cas que pour un employé sur trois (33%) de plus de 35 ans.

Le teambuilding est devenu une caricature. 

Les événements internes tels que les drinks, les afterworks et les fêtes de famille ont la cote chez les employés et favorisent l’esprit d’équipe. Cependant, parmi les différents événements qui ont pour but d’améliorer le sentiment d’appartenance des employés, le teambuilding est une des premières idées qui nous vient à l’esprit. Le teambuilding a pour objectif, au départ, de mettre les employés dans une situation où ils doivent penser et agir ensemble dans un environnement différent de celui du lieu de travail. Aujourd’hui, cette pratique a tendance à partir dans les extrêmes : les managers pensent que n’importe quelle activité amenant les employés à travailler en équipe permettrait de créer un sentiment d’appartenance.

« Un teambuilding est fait pour optimiser les relations, pas les construire. Et beaucoup de managers ont tendance à confondre la nuance. Dès que l’ambiance est mauvaise, ils pensent qu’un teambuilding pourra arranger les choses. Si la base de la relation est pourrie, ça ne marche pas, c’est comme construire une maison sans fondation. Ces fondations sont justement créées par le management et entretenues par les différents événements organisés au bureau tels que les afterworks, les célébrations d’anniversaire, les succès, etc. Un conseil pour les managers : privilégiez les petits événements internes récurrents plutôt que les grands événements une fois par an. »

 

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.