FR | NL | LU
Peoplesphere

Devenir un crack du code: les services publics de l’emploi s’allient aux écoles spécialisées.

La journée « Crack du Code » a pour objectif l’initiation au codage par le jeu. Elle est le fruit de la collaboration entre les services publics de l’emploi et de la formation, Molengeek et l’École 19. Ils invitent les jeunes à cracker du code pour construire leur avenir. Et le taux de réponse est excellent!

L’évènement s’adresse aux jeunes chercheurs d’emploi (moins de 30 ans). L’objectif est de les inciter à se former à ce métier d’avenir.

Selon une récente étude de Start-up.be, l’écosystème tech bruxellois a créé 3.000 emplois dans la capitale depuis 2010. Le rythme de création d’emplois dans le digital ne cesse de s’accélérer. D’autres études affirment que dans les trois prochaines années, pas moins de 30.000 emplois seront vacants en Belgique dans ce domaine. Le secteur offre de belles perspectives d’emplois qui pourraient contribuer à faire baisser le chômage.

Cet évènement est conçu comme une initiation au codage. Le “pitch” est celui-ci: « Sans développeurs Web, pas d’Instagram, pas de Snapchat, pas de YouTube … Et donc pas de YouTubeurs. Sans eux, le Web serait moins fun. […] T’as envie d’essayer de coder ? Participe à Crack du code. Le codage, c’est l’avenir. C’est même un vrai métier. » Crack du Code sera animé par deux youtubers bruxellois : Abdel en vrai et MolemSisters. L’objectif est de donner envie aux jeunes de se former au codage. Et il semblerait qu’il y ait un fort l’intérêt de la part des jeunes chercheurs d’emploi inscrits chez Actiris. En dix jours, les 100 places disponibles pour Crack du Code étaient déjà sold-out.

Crack du Code aura lieu la journée du 14 avril à l’École 19 qui ouvrira officiellement ses portes le lundi 30 avril pour la fameuse épreuve de la « piscine ». Les 100 jeunes chercheurs d’emploi inscrits à Crack du Code seront donc les premiers à bénéficier de la toute nouvelle infrastructure qu’ils découvriront en exclusivité.

L’École 19 et Molengeek sont deux établissements qui offrent des formations ne requérant pas l’obtention préalable d’un diplôme. Les formations qu’ils proposent sont gratuites, ouvertes à tous et complémentaires. Elles s’adressent notamment à des jeunes qui pour une raison ou l’autre ont décroché du système scolaire classique et qui se retrouvent sans emploi aujourd’hui. Il faut savoir que parmi les jeunes chercheurs d’emploi bruxellois de moins de 30 ans inscrits chez Actiris, 43% n’ont pas obtenu le diplôme de l’enseignement secondaire supérieur (CESS). Or, les besoins en emplois faiblement qualifiés ne sont que de 10%. Dans la lutte contre le chômage des jeunes, des initiatives telles que Crack du code contribuent à réduire ce mismatch et à rapprocher l’offre de la demande d’emploi.

Source : Actiris

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.