FR | NL | LU
Peoplesphere

Les états européens vivent à crédit à partir de la mi-décembre.

L’Institut économique Molinari a calculé pour l’année 2017 le jour où les États de l’Union européenne (UE) ont dépensé toutes leurs recettes annuelles. A partir du 13 décembre les États avaient consommé toutes leurs ressources et s’endettaient pour terminer l’année. Il est très vraisemblable que les résultats seront transférables à l’année en cours.

Quels sont les constats de l’analyse menée par le think tank de l’Institut Molinari?
Premier constat: les administrations centrales de l’UE avaient épuisé en moyenne leurs ressources le 13 décembre 2017, 18 jours avant la fin de l’année. C’est 7 jours plus tard qu’en 2016, ce qui représente une amélioration significative. Les administrations centrales de l’UE ont retrouvé en 2017 le niveau de déséquilibre de 2007, avec 18 jours de dépenses non financées. En revanche il reste encore du chemin avant d’atteindre le quasi équilibre de 2000, avec un seul jour de dépense non financé.
Parmi les 28 administrations centrales de l’UE, 9 étaient en situation excédentaire l’an passé, 13 épuisaient leurs ressources en décembre, 6 avaient tout dépensé dès novembre.

L’administration centrale belge avait dépensé l’intégralité de ses ressources le 14 décembre 2017, un peu moins de 18 jours avant la fin du dernier exercice budgétaire clos. L’écart avec l’UE s’est inversé entre 2016 et 2017, permettant à la Belgique de redevenir plus vertueuse que la moyenne de l’UE.

De gros écarts à travers le continent.

Il y a 3 mois d’écart entre l’administration centrale la plus excédentaire et la plus déficitaire. Les champions étaient Malte (excédent équivalent à 35 jours de dépenses), la Suède (excédent de 23 jours) et la Bulgarie (excédent de 15 jours). Leurs recettes 2017 leur ont permis de financer toutes les dépenses de l’année et de se désendetter. Si la Suède est dans le trio de tête des pays excédentaires depuis 3 ans, Malte depuis 2 ans, ce n’était pas le cas de la Bulgarie.
La Pologne, La Roumanie et la France sont en queue de classement. La Pologne est dans la situation la plus déséquilibrée (épuisement des recettes le 10 novembre), suivie de la Roumanie (13 novembre) et de la France (15 novembre). La France et la Roumanie sont coutumières des contre-performances. La France figure dans le trio des États les plus déséquilibrés depuis 3 ans, la Roumanie depuis 2 ans.

La situation de l’administration centrale Belge est en ligne avec la moyenne européenne. Alors que l’administration centrale Belge est traditionnellement plus excédentaire que la moyenne des pays de l’Union européenne (83% des exercices budgétaires plus vertueux que la moyenne de l’UE depuis 1995), ce n’était pas le cas en 2016 : la Belgique épuisait ses ressources 10 jours avant la moyenne de l’UE. L’année 2017 a permis de rééquilibrer la donne. L’administration centrale Belge épuise ses ressources le 14 décembre, un jour plus tard que la moyenne des pays de l’UE.

 

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.