FR | NL | LU
Peoplesphere

Expatriation : quelles sont les villes les plus chères au monde en 2018?

Le classement annuel du coût de la vie d’EuroCost International compare le coût de la vie pour les expatriés dans les principales villes du monde, en incluant le coût des loyers, mais en excluant celui de la santé et de la scolarité. Cette année, 272 villes ont été intégrées dans ce classement.

Hong Kong devient cette année la ville la plus chère du monde pour les expatriés. Placée deuxième l’année dernière, la ville asiatique passe devant Luanda. La capitale angolaise chute quant à elle en 14ème position du classement, suite à la dévaluation de sa monnaie en début d’année et malgré une très forte inflation. Tokyo gagne également une place et se retrouve en seconde position, suivie par Kinshasa qui intègre le podium. Genève, première ville européenne, se maintient en 4ème place. Séoul complète le top 5 en prenant la place de Singapour.

Après une légère baisse en début d’année, le dollar s’est à nouveau renforcé par rapport à l’euro ces derniers mois. Boston et Washington intègrent ainsi le top 30 où figuraient déjà trois autres villes américaines, New York, Honolulu et San Francisco.
D’autres monnaies ont en revanche perdu de leur valeur par rapport à la monnaie européenne. C’est le cas du rouble russe, entrainant la chute de Moscou de la 14ème à la 24ème place. De même, les villes indiennes et australiennes reculent fortement dans le classement en raison de la baisse de leurs devises respectives. Ainsi, Mumbai sort du top 30, alors que Sydney passe de la 17ème à la 25ème place.
Au niveau européen, les villes suisses sont toujours bien représentées dans le haut du classement. On y retrouve également la ville de Londres qui grimpe à la 8ème place. Paris, ville la plus chère de la zone euro, intègre le top 30 en 30ème position. Au contraire, Oslo n’apparaît plus en haut du classement en raison de la perte de valeur de la couronne norvégienne.

Les villes suisses monopolisent les premières places du classement européen, avec Genève en première place (4ème place mondiale) et Zurich également sur le podium. On note également la remontée de Londres, désormais seconde ville européenne et qui gagne 7 places au classement mondial (8ème).
Copenhague demeure également parmi les villes les plus chères, au contraire d’autres capitales scandinaves comme Oslo et surtout Stockholm qui baissent dans le classement en raison de la chute de leurs monnaies.

Source : © EuroCost® International S.A. 2018

Méthodologie – Les enquêtes menées par EuroCost International ont pour objectif de comparer le coût de la vie à travers le monde pour les expatriés. Elles couvrent l’ensemble des biens et services consommés et utilisés par les expatriés, à l’exception des frais de santé et de scolarité, ces derniers faisant l’objet d’études spécifiques séparées.
Le classement présenté est basé sur les enquêtes de juin 2018 et prend également en compte les loyers. Il faut noter que les loyers considérés sont ceux demandés aux expatriés et ne sont donc pas représentatifs des loyers moyens payés par les locaux dans les villes concernées.
Les loyers utilisés sont des loyers moyens recouvrant différents types de logements habités par les expatriés et dans des zones où logent ces derniers. Dans certaines grandes métropoles, les différences de prix d’un quartier à l’autre peuvent être très importantes. C’est le cas par exemple à Londres, Mumbai ou encore New York. Des informations détaillées par ville sont disponibles dans les enquêtes loyers d’EuroCost International.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.