FR | NL | LU
Peoplesphere

Les flexi-jobs semblent plébiscités sur les moteurs de recherche en ligne.

Depuis l’introduction des flexi-jobs dans l’Horeca en 2015 et l’extension du système aux petits commerçants (boulangers, coiffeurs, etc.) au début de cette année, le système ne fait que gagner en popularité. Avec une augmentation d’au moins 2 600 % par rapport à 2017, « flexi-job » devient le mot-clé le plus populaire sur le marché du travail belge en 2018.

C’est ce qui ressort clairement de l’étude annuelle d’Indeed, intitulée « Year in job search ». Sander Poos, Managing Director d’Indeed Benelux, déclare : « En 2017, le terme flexi-job avait déjà connu une augmentation remarquable de 281,48 % par rapport à 2016. Ce succès de plus en plus marqué montre qu’un nombre croissant de personnes voient les grands avantages d’un flexi-job. »

La chaîne danoise de décoration d’intérieur Jysk a ouvert ses premiers magasins en Belgique en 2017. La chaîne n’a pas arrêté de grandir en 2018 et a renforcé rapidement sa présence. Jysk a pour ambition de passer à 100 magasins à terme, ce qui nécessitera de nombreux recrutements. Ceci explique l’augmentation exponentielle du nombre de recherches d’offres d’emploi chez Jysk. Selon les données d’Indeed, les recherches d’offres chez la chaîne de design d’intérieur ont augmenté de 960 %.

En août 2017, Philip Cracco et Lieven Bonamie ont ouvert en une journée pas moins de 21 agences du groupe d’intérim Jobfixers. Ils comptent diriger une chaîne de 150 agences en Belgique d’ici 2020. Leur objectif est d’aider les gens à trouver un emploi en CDI et cette approche semble être de plus en plus populaire. Jobfixers a enregistré une augmentation de 746 % dans les recherches.

Les offres de nettoyeur sont difficiles à pourvoir. Fin septembre 2018, il y avait près de 4 600 postes vacants pour cette profession en Flandre, et il en va de même en Wallonie et à Bruxelles. Toutefois, avec une augmentation de 490 %, le terme reste populaire parmi les chercheurs d’emploi sur Indeed.be.

Le Meir est la rue commerçante la plus grande et la plus fréquentée d’Anvers. Avec tant de grandes marques, la rue est plus populaire que jamais. En 2018, de nombreux nouveaux magasins ont ouvert leurs portes sur le Meir, tels que Nespresso, Primark, Pandora, The Belgian Chocolate House et d’autres magasins spécialisés. Pour de nombreux chercheurs d’emploi intéressés par un poste dans la vente, le Meir et ses innombrables employeurs sont très attrayants. Et cette tendance se retrouve en ligne, puisque « De Meir » a connu une augmentation de 458 % du nombre de recherches l’année passée.

Moins d’intérêt pour les soins de santé

Il est de notoriété publique qu’il y a une grave pénurie de travailleurs dans le secteur des soins de santé. Infirmières, médecins, professionnels de santé,… ils ne sont pas suffisamment nombreux. Il en va de même dans les soins aux personnes âgées. Ce mot-clé est celui qui a connu la plus forte baisse, avec 80 % de recherches en moins en un an. Attirer du personnel sera un défi de plus en plus grand, car le secteur de la santé (avec le secteur informatique) est celui qui rencontrera le plus de difficultés à pourvoir les postes dans les années à venir.

M. Poos conclut : «Le nombre d’offres d’emploi reste élevé en Belgique, et il semble qu’il va augmenter pendant un certain temps encore. L’écart entre l’offre et la demande continuera de se creuser jusqu’en 2030 au moins. La reprise économique et le tax shift entraînent une augmentation du nombre d’emplois, un phénomène qui ne nous a pas échappé.»

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.