FR | NL | LU
Peoplesphere

Le groupement d’employeurs en charge de la réinsertion des ex-travailleurs d’ArcelorMittal se pérennise.

Tout débute en 2014. UDIL.GE a été créé le 31 janvier 2014 dans le cadre de l’accord tripartite du plan social de la fermeture de la phase à chaud d’ArcelorMittal à Liège. UDIL.GE a obtenu son agrément en tant que Groupement d’employeurs à durée indéterminée le 1er octobre 2014. L’allocation de subsides étant venue à son terme, le groupement vient de se transformer en une nouvelle entité, dénommée 1.2.3.cdi et va tenter de pérenniser son rôle social dans son écosystème régional.

275 travailleurs licenciés par ArcelorMittal. UDIL.GE a mené des actions de réinsertion professionnelle entre le 1er mars 2014 et juillet 2017. Les actions de réinsertion comprenaient la recherche active d’emploi, le jobcoaching individualisé, l’investissement dans la formation en vue d’actualiser les compétences et la mise à disposition du personnel auprès des entreprises membres essentiellement industrielles. Les activités d’UDIL.GE sont financées par un subside de la Région wallonne et par le chiffre d’affaires généré par les mises à disposition de son personnel.

Malgré plusieurs freins à la réinsertion (employabilité faible, âge, faible technicité, restrictions médicales, faible mobilité et salaire garanti selon les termes de l’accord tripartite), plus de 71% des travailleurs ex-ArcelorMittal ont obtenu un contrat dans un autre organisme ou entreprise qu’UDIL.GE avant la fin de leur contrat chez UDIL.GE.

Depuis juillet 2017, UDIL.GE a commencé à accompagner des demandeurs d’emploi ayant subi un licenciement collectif provenant d’autres entreprises du bassin liégeois. 25 nouveaux travailleurs ont été réinsérés.

Fin novembre 2017, le ministre de tutelle décide d’arrêter le subside en faveur d’UDIL.GE, subside qui finançait les actions sociales de jobcoaching et de formation. C’est la raison pour laquelle 1.2.3.cdi prend le relais d’UIL.GE.

Les 4 repreneurs ont une longue expérience professionnelle, des compétences complémentaires et une excellente connaissance du tissu des entreprises liégeoises. Il s’agit de Pierre-Philippe Janssen (Associé – Président – Administrateur délégué – Advanced Coating sa), Xavier Ciechanowski (Associé – Directeur – Udil.ge, XCManagement), Jean-Benoît Scheen (Associé – DRH) et de Pierre Pinard (Partner – Consultant RH 2beGood HR Services).

Au départ, le management a voulu éviter un bain de sang social avec le licenciement de 40 personnes. Ils ont développé leur crédo dans le business model qui répond à des besoins des entreprises, persuadés qu’il y a un créneau dans le marché des RH.

Que veut dire « 1.2.3.cdi » ?

Pour les entreprises, il y a 1.2. et 3 solutions à 3 besoins des entreprises :
1. La solution « Sélection » : 123cdi réalise la sélection de candidatsj, avec des compétences spécifiques, qui sont mis à disposition de l’entreprise ;
2. La solution « payrolling » : 123cdi propose d’engager des intérimaires avec un contrat longue durée afin de les fidéliser en faveur de l’entreprise bénéficiaire;
3. La solution « Inplacement » : après 2 ans en CDD sur le pay roll, les entreprises qui ne peuvent proposer de cdi risquent de perdre des compétences. 123cdi propose d’engager ces travailleurs et de les mettre à disposition de l’entreprise.

Le « cdi » est solution durable pour le travailleur

• 123cdi propose des CDD si la mission est limitée, sinon 123cdi propose des CDI ;
• Grâce au réseau des entreprises-membres, le travailleur a des opportunités de
mission dans d’autres entreprises-membres ;
• 123cdi pratique la discrimination positive (promotion de profils âgés, d’origine
étrangère,) avec un respect de la personne
• Le statut du travailleur est meilleur, et lui permet d’obtenir  – p.ex. un prêt
hypothécaire (contrairement aux intérimaires).

L’intérim offre aux travailleurs des contrats à la semaine et donne une solution de grande flexibilité aux entreprises (pour des remplacements et surcroîts de travail temporaires, …). 123 cdi se positionne entre l’intérim et les sociétés de sélection en vue de recrutement de hauts profils.

Le groupement d’employeurs comprend 61 entreprises-membres. Si 123cdi ne travaille pas en même temps avec tous ses membres, elle travaille selon les opportunités du moment. (Liste des entreprises membres sur http://www.123cdi.be/nos-membres ).

 

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.