FR | NL | LU
Peoplesphere

« La guerre des talents s’est déplacée sur le terrain de la personnalité. »

A lire dans votre dossier n°210 de Peoplesphere, notre entretien avec Fabrice Clavie, DRH du Groupe Mestdagh autour de l’évolution future du rapport de force entre employeur et employé… Un article intitulé : « Des attentes individuelles, une réponse collective. »

Depuis quelques années déjà, le groupe Mestdagh cultive un certain art de la différence au sein de la grande distribution. Et le facteur humain occupe à l’évidence une place prépondérante dans ce processus de différenciation. Bien loin de l’image historique d’un secteur employant une main d’œuvre peu qualifiée, il s’agit de faire face à de sérieuses pénuries de talents. Fabrice Clavie, son directeur RH et président de l’ADP Liège par ailleurs, nous explique comment il appréhende l’évolution d’une relation de plus en plus exigeante entre les travailleurs et l’entreprise.

« Oui, nous sommes sur un marché à deux vitesses ». D’emblée, Fabrice Clavie confirme que tous les talents ne sont pas logés à la même enseigne lorsque nous tentons de définir les contours de la relation employé/employeur aujourd’hui.
« L’inversion du rapport de force tend donc à se propager vers un nombre de métiers de plus en plus important, en ce compris des fonctions de base. La notion de personnalité joue un rôle de plus en plus significatif , même si le volume de l’offre est tel que cela atténue un peu cette tendance… »

« La guerre des talents s’est déplacée sur le terrain de la personnalité. »

« Nous voyons une série de personnes qui n’ont aucun mal à trouver leur voie sur le marché de l’emploi. Pendant ce temps, d’autres resteront empêtrés dans les difficultés. Pourquoi ? Ce que nous recherchons – ndlr : et ce que la majorité des entreprises recherchent d’ailleurs ! -, ce sont des profils qui sont orientés changement, qui développent des compétences relationnelles leur permettant de travailler en réseau dans et hors de l’entreprise et qui sont capables de rigueur et d’intelligence critique afin d’optimiser le contexte et les règles dans lesquels ils doivent évoluer. En soi, la guerre des talents ne se déroule plus tellement sur le terrain des compétences mais bien sur celui de la personnalité. »

« Certains métiers restent pénuriques (ingénieurs, électro-mécaniciens, bouchers,…). Il faut comprendre qu’il ne suffit plus d’avoir la compétence désormais, même pour ces fonctions en manque de main d’œuvre. Il importe désormais de trouver des personnalités qui disposent d’aptitudes en matière de service au client, de coordination, de curiosité… Nous croyons davantage dans cette approche fondée sur le sourire et la qualité du service que dans l’automatisation et cela renforce notre exigence sur le plan des personnalités que nous recrutons. »

Pour lire l’intégralité de cet article et du dossier n°210 de Peoplesphere, il suffit de commander cette édition via email à l’adresse info@peoplesphere.be ou de souscrire votre abonnement à l’adresse suivante : www.peoplesphere.be/fr/abo

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.