FR | NL | LU
Peoplesphere

Harcèlement, égalité et libération de la parole : un grand danger…

Humeur à partager dans l’édition n°214 de Peoplesphere: un regard, un peu inquiet il faut l’avouer, sur la situation actuelle concernant la multiplication –  absolument nécessaire faut-il le rappeler – des cas de harcèlement et d’agression entre les genres.

Il y a certaines contributions que l’on écrit en espérant au fond de soi que l’on aura tort au final. Voici en quelque sorte un cas d’école. Oui, nous pensons que nous sommes aujourd’hui face à un grand et terrible danger.

La parole est plus libérée que jamais. Nous le vivons de façon particulièrement évidente via l’émergence attendue des femmes victimes de harcèlement et/ou d’agressions. Le phénomène est sociétal. Et bien évidemment, il transperce la réalité de nos entreprises.
Il faut s’en réjouir. Cette catharsis collective est indispensable.
Et pourtant, il faut s’en inquiéter aussi… Ceci va nécessiter quelques mots d’explication.

Le risque est le suivant : toutes les interactions sont observées désormais sous l’angle de la connotation sexuelle que nos paroles (ainsi que nos écrits voire nos comportements) pourraient contenir. Conséquence : la méfiance s’installe. Que peut-on dire encore sans courir le risque que cela soit interprété de manière inadaptée ? Et si finalement, il était plus sage de se taire afin d’éviter les soucis…

Un parallèle s’impose. Repensons à ceci : l’aboutissement de notre quête de vitesse ou d’accélération est l’immobilité… L’espace se réduit au fur et à mesure que notre capacité de mouvement augmente et gagne en rapidité. A un point tel qu’aujourd’hui, cette recherche de vitesse trouve son expression la plus ‘complète’ dans l’absence de mouvement elle-même ! Plus besoin de bouger puisque nous avons la possibilité de faire venir à nous le monde entier, par la grâce du numérique et de la réalité virtuelle. Le mécanisme n’est pas si complexe que cela en fait : en tant que société, ce que nous voulons plus que tout, nous nous débrouillons pour le faire disparaître !

Et bien, nous nous dirigeons dans la même direction en ce qui concerne la prise de parole. Bien sûr, les réseaux sociaux jouent un rôle prépondérant dans cette ‘problématique’. La libération de la parole nous pousse à craindre que nous ne pourrons plus rien dire demain sous peine d’être taxé d’une forme d’hostilité quelconque orientée vers un(e) autre.
La probabilité est grande que bon nombre d’entre nous vont privilégier la retenue, plutôt que de se voir exposés à quelque forme de malhonnêteté intellectuelle. Peu importe le genre, peu importe les préférences sexuelles, peu importe les générations, tout le monde aujourd’hui est susceptible de s’exprimer et d’être ‘lapidé’ pour avoir osé s’exposer.

Et donc ? Le grand danger auquel nous sommes confrontés, c’est le silence.

Comment exprimer une réelle affection aujourd’hui sans que cela ne puisse être perçu comme une possible agression ? Comment partager encore un sentiment sans que cela ne soit inapproprié ? Comment prendre la parole de manière authentique sans que nos mots ne puissent heurter la sensibilité des uns ou des autres ? Cela devient très compliqué (doux euphémisme s’il en est)… Il faudra une grande et belle maîtrise de la langue et beaucoup d’intelligence pour éviter d’être confrontés demain à la multiplication des plaintes pour un manque de respect que nous n’avions jamais envisagé.

Jean-Paul ERHARD

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.