FR | NL | LU
Peoplesphere

L’emploi boosté par les PME de moins de 20 personnes au début de cette année 2019.

Pendant le premier trimestre 2019, l’emploi a de nouveau augmenté dans les entreprises belges comptant cent travailleurs maximum, avec une progression de 0,9% par rapport au quatrième trimestre 2018. Cette augmentation est comparable à celle enregistrée en Q1 2018, lorsque nous avions enregistré l’augmentation trimestrielle la plus importante depuis 2008. Les PME wallonnes ont connu une croissance de 0,7%, les PME bruxelloises une croissance de 1,1%.

De nouveau, nous assistons à un bon premier trimestre pour les PME belges. L’indice emploi PME de SD Worx suit depuis 2006 l’évolution de l’occupation structurelle dans les PME belges. Au premier trimestre de cette année, l’emploi dans nos PME a augmenté de 0,9%. La croissance est très belle surtout dans les plus petites PME (organisations comptant moins de 20 travailleurs): 0,92%. Dans les PME comptant 20-49 travailleurs, nous constatons une croissance de 0,6%. Une stagnation est constatée surtout dans les grandes PME (+50 travailleurs): après une croissance pendant les deux derniers trimestres de l’année précédente, aucune croissance n’est à enregistrer (0%) au cours du premier trimestre.

Ainsi, après Q1 2019, l’indice d’emploi PME de SD Worx s’est clôturé à 117,9 points d’indice. Ce chiffre signifie qu’à la fin du mois de mars 2019, nos PME ont engagé 17,9% en plus de personnes qu’en 2005, l’année de référence pour le calcul de cet indice.

Bruxelles est de nouveau en tête des trois régions

De toutes les régions, ce sont les PME bruxelloises qui enregistrent le meilleur score en termes de croissance d’emploi. En Q1 2019, les petites et moyennes entreprises bruxelloises ont engagé 1,1% de personnes en plus que le trimestre précédent. Cette croissance est surtout due à l’augmentation dans les plus petites PME (1,2%). Dans les grandes PME bruxelloises, nous constatons même un léger recul (-0,1%).
Les PME wallonnes ont connu une croissance d’emploi moins élevée par rapport aux autres régions (+0,7%). Ce sont surtout les plus petites PME (+0,7%) et les PME de taille moyenne (+0,8%) qui ont connu les plus grandes croissances. Les plus grandes PME (+50 employés) ont connu une baisse d’emploi de 1%.

La PME Keymolen Agri SA, basée à Rebecq, entre Enghien et Nivelles, est spécialisée dans la vente, l’après-vente, la réparation de machines agricoles et industrielles et pour des engins de manutention. La société compte une vingtaine de travailleurs (ouvriers et employés). Sophie Keymolen, une des quatre dirigeants de l’entreprise, explique le recrutement de l’entreprise du dernier trimestre : « Dans le secteur de l’agriculture, le travail est de plus en plus complexe et les profils de mécanicien font partie des métiers. Il est donc très difficile de recruter. Nous avons pu engager dernièrement un mécanicien qui a fait son stage chez nous. Nous avons vraiment besoin de profils techniques très pointus, qui veulent – et ont les compétences pour – travailler dans un secteur très spécialisé, avec une activité saisonnière. Les valeurs de notre entreprise sont le service et la qualité donc nous cherchons des collaborateurs avec de bonnes aptitudes et orientés client. Nous sommes toujours enthousiastes lorsque nous rencontrons quelqu’un avec du potentiel et de la motivation vu la complexité de notre métier. »

Le travail à temps partiel augmente plus fortement que le travail à temps plein
Vassilios Skarlidis, Directeur Régional PME chez SD Worx déclare : « L’année a démarré en force dans nos PME en termes d’emploi. La croissance a été plus importante chez les ouvriers que chez les employés et elle l’a encore été davantage dans le secteur secondaire par rapport au secteur tertiaire. Même si l’emploi à temps plein devance l’emploi effectif et les plans de recrutement, nous constatons qu’en 2019, la croissance de l’emploi est plus marquée dans l’emploi à temps partiel que dans l’emploi à temps plein. Une tendance que la Banque Nationale relève également dans son rapport annuel. Il convient également de remarquer le léger recul dans le secteur bancaire, des assurances ou de la comptabilité et ce, dans toutes les régions. »

Les secteurs qui se portent bien ce trimestre-ci (par rapport au précédent) en termes d’emploi dans les PME concernent également le secteur secondaire, tel que la fabrication de machines, d’appareils électriques, de produits informatiques, de caoutchouc, de plastique et de produits pharmaceutiques, voire d’aliments, ainsi que le génie civil et les travaux de construction. Le secteur quartaire marche plutôt bien aussi en termes d’associations, d’activités créatives, d’art et de divertissements, de sport et de services sociaux (sans logement). La croissance est moins prononcée dans le secteur tertiaire mais les chiffres sont tout de même encourageants dans les domaines du transport terrestre et via pipelines, de l’hébergement, de la production de films, de vidéos et de programmes télévisés, de l’enregistrement sonore et de l’édition musicale, des activités de services en matière d’informations, pour les architectes et les ingénieurs, des tests et des contrôles techniques et d’autres activités spécialisées scientifiques et techniques.

Source : indice de l’emploi au sein des PME de SD Worx qui suit depuis 2006 l’évolution de l’emploi structurel dans les PME (jusqu’à cent collaborateurs). Cet emploi structurel ne prend pas en compte les emplois temporaires, tels que l’intérim et les jobs d’étudiant. L’indice est basé sur un échantillon de 20.000 entreprises qui emploient ensemble plus de 200.000 personnes.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.