FR | NL | LU
Peoplesphere

Les fondations du secteur Social Profit sont posées pour demain

Grâce aux intervenants qui ont contribué au programme du Social Profit Day le 4 juin dernier, le processus de refondation du secteur Social Profit est bien entamé. La sortie de l’édition 2015 du Baromètre des entreprises sociales le confirme. Il est évident que le secteur confronté à l’effondrement des financements traditionnels doit se réinventer. La seule question pertinente à ce jour : comment ?

Les premières conclusions tirées au terme du Social Profit Day devraient permettre aux acteurs du secteur de repenser leurs organisations, à la fois dans leur structure et dans leur fonctionnement quotidien.

1. Les notions de « Client » et de « Profit » sont installées – Les notions habituellement associés au secteur marchand sont désormais intégrées dans le Social Profit. Bien entendu, c’est d’une autre forme de profit dont nous parlons mais il apparaît clairement que les ‘’murs sont tombés’’…

2. Gouvernance et transparence – Un énorme besoin de gouvernance (professionnalisation en la matière) apparaît dans le secteur Social Profit. Les conseils d’administration doivent certainement donner l’exemple. La montée des exigences en matière de transparence est une des explications.

3. L’union fait la force ! – Les mouvements de concentration ne sont pas une fatalité. Ils correspondent au besoin d’associer les meilleures compétences afin de délivrer le meilleur service. Atteindre une masse critique réelle permet d’améliorer la qualité des prestations à l’évidence.

4. Des dispositifs internes basés sur le collectif – Le secteur Social Profit donne l’exemple en matière de gestion collective. Il s’agit de ne pas reproduire les excès d’individualisme que l’on a pu observer dans le secteur privé. Penser collectif, cela veut dire par exemple définir des objectifs collectifs plutôt qu’individuels et imaginer des dispositifs de rémunération collectifs eux aussi…

Les tendances du baromètre 2015 des entreprises sociales

L’Académie des Entrepreneurs Sociaux de HEC – Ecole de Gestion de l’Université de Liège et CBC Banque & Assurance ont dévoilé les résultats de leur Baromètre annuel des Entreprises Sociales en Belgique. La deuxième édition du Baromètre dresse l’état des lieux et analyse, en s’appuyant sur les données statistiques récoltées auprès de plus de 16.700 entreprises sociales en Belgique, les tendances, défis, enjeux et réalités des entreprises sociales qui représentent plus de 367 000 emplois dans notre pays.

Celui-ci nous apprend que près d’un emploi sur huit relève de l’entrepreneuriat social, soit près de 12 % de l’emploi salarié national. Comme le souligne l’économiste Phillippe de Woot, Pr émérite de l’UCL, membre de l’Académie royale de Belgique, dans le grand entretien qu’il a accordé pour le Baromètre 2015, « Les entreprises sociales ont démontré qu’une entreprise alternative peut avoir tous les ingrédients de l’entreprise performante, à savoir : la créativité, le leadership et la citoyenneté. (…) Je pense donc que ces entreprises innovantes conduites à partir d’un leadership responsable, préfigurent une part importante de notre avenir.»

« Le Baromètre apporte un regard complémentaire sur l’économie en portant l’attention sur ces acteurs économiques d’un genre à part que sont les entreprises sociales et sur le rôle que celles-ci peuvent jouer pour inspirer les entreprises de demain et contribuer à faire évoluer le système économique » explique Julie Rijpens, Directrice de l’Académie des Entrepreneurs Sociaux @HEC-ULg.

Le baromètre 2015 a par ailleurs mis en évidence 5 grands enjeux que nous développerons dans votre prochaine édition de Peoplesphere (n°196 – juin 2015).

Pour prendre connaissance des interventions et exposés à l’occasion du Social Profit Day: cliquez ici ou téléchargez les présentations ci-dessous.

Intro
(Jean-Paul ERHARD – Peter DE ROECK)
Case: Office National des Pensions
(Sarah SCAILLET)
Case: Congrégation des Frères de la Charité
(Koen OOSTERLINCK)
Case: UZ Leuven
(Katrien KESTELOOT)
Case: Triodos Banque
(UZ Leuven)
Funds For Good – Rapport d’impact
Conclusion
(Jean-Paul ERHARD – Peter DE ROECK)

Pour rester informé quant aux prochaines activités consacrées au secteur, signalez-vous via redaction@peoplesphere.be

Voir le programme

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.