FR | NL | LU
Peoplesphere

Licenciement collectif en vue chez Coditel/SFR suite à sa reprise par Telenet.

Coditel/SFR a annoncé ce matin à sa délégation syndicale et son personnel son intention de procéder au licenciement collectif de la plupart de son personnel en Belgique. Une quarantaine d’employés devraient être concernés. Conformément aux dispositions légales en la matière, la phase d’information et de consultation avec les syndicats est à présent entamée.

Suite à l’acquisition de Coditel par Telenet en juin 2017, Coditel Brabant SPRL (opérant sous la marque SFR) a continué à fonctionner de manière indépendante en commercialisant la marque SFR.

Ensuite, parmi les différentes options possibles, le choix a été fait de proposer aux clients SFR en Belgique de passer graduellement sur des produits Telenet. La marque SFR ne pouvant en effet, en vertu d’un accord conclu avec Altice au moment de la reprise, être utilisée que pour une période limitée. Ce qui implique la réduction rapide des activités commerciales de Coditel (ventes et services à la clientèle) et des autres activités qui y sont liées (finance, IT,…) et à terme la cessation de ces activités à la fin mars 2019.

La direction n’a dès lors malheureusement pas le choix et doit annoncer son intention de procéder à un licenciement collectif qui devrait concerner 40 postes sur les 49 que compte Coditel en Belgique. Seules quelques fonctions spécifiques directement liées à l’infrastructure réseau et au fonctionnement de l’entité restante seront maintenues.

Le personnel ainsi que les représentants des travailleurs ont été informés aujourd’hui, ce qui permet le démarrage de la phase d’information et de consultation avec les organisations syndicales.

Si l’intention de la direction devait être confirmée à l’issue de la procédure de consultation, les travailleurs impactés auront la possibilité de postuler pour d’autres fonctions au sein du groupe Telenet et Coditel fera tout son possible pour assurer le meilleur accompagnement des personnes concernées.

“La décision d’envisager un licenciement collectif a été particulièrement difficile à prendre, et nous allons collaborer au mieux avec les travailleurs et leurs représentants dans les semaines à venir. Nous mettrons tout en oeuvre pour assurer le meilleur suivi des collaborateurs concernés.” Patrick Vincent, CEO de Coditel.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.