FR | NL | LU
Peoplesphere

Comment mesurer si votre culture d’entreprise est propice à l’innovation? Voici 9 indicateurs à votre disposition!

La révolution digitale et la mondialisation ont rendu l’innovation plus nécessaire que jamais. Et pourtant ce terme évoque encore trop souvent des images de scientifiques ou d’entrepreneurs détenteurs d’inventions révolutionnaires. Aujourd’hui, il doit être compris dans un sens beaucoup plus large que celui de la simple disruption technologique. L’innovation ne doit plus être considérée comme le pré carré d’un seul service ou de quelques ‘hauts potentiels’. Au contraire, la vraie innovation est ouverte, transparente et collaborative : c’est une culture. 

Générer de nouvelles idées, viser l’amélioration continue des processus ou le renouvellement des produits et des services… l’innovation est aujourd’hui un processus aux multiples facettes, une façon de faire face aux changements et aux mutations de l’environnement. Au niveau des effectifs, c’est aussi un état d’esprit, qui doit infuser toutes les strates de l’organisation. En un mot, l’innovation se conçoit comme une culture génératrice de valeur ajoutée. Une valeur ajoutée qui doit être durable. ManpowerGroup a identifié les 9 caractéristiques de cette culture favorable à l’innovation.

« Aujourd’hui, le succès des organisations dépend davantage de sa capacité à innover et des compétences de ses employés, que de son capital ou de ses actifs tangibles » explique Philippe Lacroix, Managing Director de ManpowerGroup BeLux. «Mettre en place une culture de l’innovation est un investissement critique pour garantir le futur de chaque entreprise. Pour y arriver, il faut pouvoir s’appuyer sur un nouveau type de leader capable d’endosser un rôle de facilitateur (enabler) qui rend le changement possible. »

Les 9 indicateurs de l’innovation en entreprise

Quel que soit leur secteur d’activité, les organisations ayant piloté ce changement de fond avec succès ont toutes su identifier et cultiver certaines caractéristiques et qualités, au sein de leurs équipes. ManpowerGroup a identifié neuf indicateurs constituant le socle commun de cette culture de l’innovation : l’expérimentation, la confiance, le courage, la collaboration, la diversité, la ténacité, la curiosité, la communication et la capacité d’apprentissage. Ils permettent de mesurer le niveau de maturité d’une organisation en matière d’innovation.

1. L’Expérimentation : Encourager tous les collaborateurs à essayer, réaliser, expérimenter de nouvelles choses, quitte à se tromper.

2. La Confiance : Etablir une relation de confiance entre les collaborateurs et le management pour piloter efficacement les changements et favoriser l’émergence d’initiatives innovantes.

3. Le Courage : Franchir les obstacles et surmonter les difficultés grâce à un mélanger de volonté, de détermination et de passion.

4. La Collaboration : Mettre de côté les intérêts individuels pour encourager le travail collaboratif et transversal bien plus fructueux

5. La Diversité : Age, genre, culture, expériences professionnelles… : l’innovation se nourrit de la richesse des profils et des talents en présence dans un organisation.

6. LaTénacité : Faire preuve de persévérance, d’audace et de fermeté pour ne jamais perdre de vue les objectifs.

7. La Curiosité : Promouvoir l’ouverture d’esprit et l’intérêt au sein des équipes.

8. La Communication : Pratiquer et encourager l’écoute active, l’échange des points de vue divergents et d’idées auprès des collaborateurs.

9. La Capacité d’apprentissage : savoir apprendre et désapprendre pour être en capacité d’acquérir les bonnes compétences au bon moment dans un environnement.

Un nouveau style de leader pour l’ère digitale

La conviction que l’innovation se résume à un éclair de génie pourrait bien empêcher de déployer la bonne stratégie. Certes, les innovations de rupture sont parfois le fruit de l’esprit d’un grand dirigeant particulièrement remarquable… Mais en matière d’innovation, les leaders de l’ère digitale doivent avant tout adopter une posture de facilitateur (enabler).
Rendre possible le travail collaboratif et transversal, valoriser la prise de risque, laisser la place à l’échec et à l’expérimentation… : pour la plupart des entreprises, il s’agit d’une véritable révolution culturelle, qui doit être menée par le management. Alors, comment identifier les collaborateurs qui disposent du potentiel pour piloter cette mutation et embarquer avec eux l’ensemble des collaborateurs ?

Identifier les potentiels

L’identification des potentiels et des compétences, notamment les « soft skills », est donc un enjeu majeur pour les entreprises soucieuses de faire éclore une culture de l’innovation. Aujourd’hui, les techniques d’évaluation ont profondément évolué, permettant à la fois de repérer plus efficacement certaines compétences, notamment comportementales, et d’en identifier de nouvelles. Le DigiQuotient, proposé par ManpowerGroup en est un exemple. «En mettant en place une gestion des ressources humaines basée sur la gestion des talents, il n’est pas toujours nécessaire d’aller rechercher en externe les leaders dont vous avez besoin : en effet ils sont souvent déjà là, tout près !» conclut Philippe Lacroix.

Rendez-vous ! Le 3 décembre prochain, à partir de 16h45, retrouvez-nous à l’occasion du 3ème Comptoir des Entrepreneurs à Mont Saint Guibert sur ce sujet ô combien important : Comment développer au sein de nos équipes la maîtrise des techniques d’innovation? Inscription ici !

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.