FR | NL | LU
Peoplesphere

Métiers pénibles dans la fonction publique: l’accord est proche.

Il y a consensus autour des métiers pénibles dans la fonction publique. Les syndicats et les autorités semblent se rejoindre sur la question des métiers pénibles au sein de la fonction publique, a indiqué mercredi soir Luc Hamelinck, président de l’ACV-Openbare Diensten (CSC Services publics). Les parties se sont mises d’accord sur les fonctions précises qui allaient être reconnues comme pénibles.

Selon Belga et la RTBF, une réunion cruciale sur la pénibilité du travail s’est tenue mercredi au sein du comité A, l’organe de concertation le plus important pour les fonctionnaires. Après plus de dix heures de négociations, un « consensus » autour d’un cadre légal a été trouvé. La CSC, qui parle d’un « accord conditionnel », et la CGSLB se sont prononcées en faveur du texte. Ce n’est pas le cas de la CGSP qui n’a pas encore donné d’accord formel.

« Nous n’avons pas rendu d’avis parce que nous n’avions pas toutes les cartes en main pour le faire. Nous n’avons pas encore la liste des métiers pénibles, ni la liste des prestations qui seront prises en compte pour calculer ces métiers pénibles », déclare Michel Meyer, président de la CGSP au micro de la RTBF.

Les enseignants dans la liste?

Une liste reprenant les métiers pénibles a été établie, affirme l’agence Belga. Y figurent notamment les métiers de policiers, pompiers, militaires de même que les fonctions d’enseignants même si on ignore pour l’instant si l’ensemble de la profession est concernée. Contacté par la RTBF, Eugène Ernst, secrétaire général de la CSC-Enseignement, explique que « beaucoup d’enseignants sont dans la liste, mais malheureusement pas tous ».

Source : RTBF – Belga

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.