FR | NL | LU
Peoplesphere

Les offres d’emploi de plus en plus difficiles à pourvoir, principalement en Flandre.

Les données de la plateforme de recrutement Indeed montrent que plus d’un quart (28,9 %) des offres d’emploi sont encore en ligne en Belgique après 60 jours en moyenne. C’est principalement en Flandre-Occidentale que les employeurs éprouvent des difficultés à trouver des travailleurs qualifiés. 34,8 % des offres d’emploi y sont encore en ligne après soixante jours.

La part des offres d’emploi encore en ligne après soixante jours est également élevée en Flandre-Orientale et dans la province de Luxembourg, avec respectivement 31,8 % et 28,5 %. Namur est la province qui affiche le plus faible pourcentage de postes difficiles à pourvoir. Là, après soixante jours, seuls 15,6 % des offres d’emploi n’ont pas trouvé preneur en moyenne.

Au niveau des villes, le nombre d’offres d’emploi difficiles à pourvoir n’est pas la conséquence d’un décalage entre le nombre d’offres d’emploi et de chercheurs d’emploi. Par exemple, sur les quinze plus grandes villes, Bruges a le pourcentage le plus élevé d’offres d’emploi difficiles à pourvoir (32,6 %), alors que le nombre d’offres d’emploi par chercheur d’emploi (1,28) y est relativement faible. Courtrai est la grande ville qui compte le plus grand nombre d’offres d’emploi par chercheur d’emploi (1,83) et Mons celle qui en a le moins (0,22). Les capitales provinciales où les offres d’emploi restent les moins en ligne sont Wavre et Namur, avec 18,08 % et 18,28 % respectivement. Dans ces deux villes, il y a aussi relativement moins d’offres d’emploi que de chercheurs d’emploi : 0,44 pour Wavre et 0,3 pour Namur.

Il y a aussi de grandes différences entre les communes bruxelloises : à Berchem-Sainte-Agathe, le nombre d’offres d’emploi est proportionnellement plus élevé que le nombre de chercheurs d’emploi (2,66). À Jette, la proportion d’offres d’emploi est inférieure au nombre de chercheurs d’emploi (0,24) et à Laeken, la proportion est pratiquement égale (1,04).
À Watermael-Boitsfort, près de la moitié (49,7 %) des offres d’emploi ne sont toujours pas pourvues après 60 jours, tandis que les emplois disparaissent le plus rapidement à Forest. Seuls 10 % des emplois y restent en ligne pendant plus de 60 jours.

Les chercheurs d’emploi se concentrent sur le centre de Bruxelles : près de 12 % des chercheurs d’emploi en Belgique ont cliqué sur les emplois dans le centre-ville sur Indeed. Souvent, ces chercheurs d’emploi restent sur leur faim, car à peine 0,76 emploi par chercheur d’emploi est disponible dans le centre.
Les chercheurs d’emploi sont moins intéressés par un emploi à Koekelberg. À peine 0,02 % des chercheurs d’emploi ont cliqué sur un emploi dans cette commune bruxelloise. C’est dommage, car il y a 1,37 emploi par chercheur d’emploi à Koekelberg.

« Ces chiffres montrent clairement qu’il y a un décalage sur le marché du travail belge au niveau régional », déclare Sander Poos, Managing director Benelux chez Indeed. « Notre étude révèle que les entreprises qui éprouvent des difficultés à pourvoir des offres d’emploi doivent regarder plus loin que le nombre de chercheurs d’emploi dans une province donnée. Elles doivent aussi examiner le genre de candidats dans une province. Les entreprises qui recherchent des ingénieurs seraient ainsi bien inspirées de se concentrer sur les villes axées sur la technique, comme Louvain, Roulers ou Mons. Elles peuvent trouver la perle rare en y ouvrant un bureau, par exemple, ou en permettant le télétravail. Les chercheurs d’emploi doivent également regarder les offres d’emploi dans les communes bruxelloises, où les opportunités sont nombreuses, comme le montrent nos chiffres régionaux. »

 

A titre indicatif, quelques données statistiques – pourcentage d’offres d’emploi non pourvues après 60 jours, par province :

Flandre-Occidentale – 34,8 %
Flandre-Orientale – 31,8 %
Luxembourg – 28,5 %
Anvers – 28 %
Brabant flamand – 27,9 %
Région de Bruxelles-Capitale – 25,6 %
Hainaut – 25,6 %
Limbourg – 24,5 %
Liège – 23,2 %
Brabant wallon – 19,7 %
Namur – 15,6 %

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.