FR | NL | LU
Peoplesphere

Productivité au travail : de sérieuses différences d’un jour à l’autre et entre les catégories de travailleurs.

Mieux le matin que l’après midi. En chute libre le vendredi après midi. Au sommet le mercredi matin! La productivité annoncée par les travailleurs eux-mêmes varient fortement en fonction du jour de la semaine. Randstad a mené l’enquête auprès de 1.850 collaborateurs afin de déceler comment se répartit leur productivité au fil de la semaine. Les conclusions de cette enquête montre d’intéressantes distinctions entre les différents groupes sondés.

Selon leurs propres dires, c’est le mercredi matin que les travailleurs sont les plus productifs et le vendredi après-midi qu’ils le sont le moins. Voilà ce que révèle une enquête menée par Randstad auprès de 1.850 travailleurs. Le mercredi matin, ceux-ci s’attribuent un score de productivité de 7.8 (sur 10), contre à peine 6.6 le vendredi après-midi, ce moment étant dès lors le moins productif de la semaine. Le lundi matin, la productivité est également inférieure à la moyenne (6.9). En général, les après-midi sont moins productives que les matinées. Entre les cibles pertinentes, nous relevons quelques différences intéressantes.

Nous entamons généralement notre semaine de travail de façon moins productive, avec un score de 6,9 (sur une échelle de 1 à 10) le lundi matin. Une légère amélioration se dessine déjà l’après-midi, mais avec un score de 7, nous restons clairement sous la moyenne globale de la semaine. Le lundi est le seul jour où la productivité de l’après-midi est légèrement supérieure à celle du matin. Les autres jours, la productivité régresse à chaque fois, le coup de barre de l’après-midi se faisant clairement sentir.

Nous sommes très productifs le mardi matin (7.7). C’est le deuxième moment le plus productif de la semaine. Mais il est suivi d’un certain relâchement l’après-midi (7.3). Le même schéma se reproduit le mercredi. En matinée, nous atteignons même notre sommet (7.8), mais la baisse réapparaît clairement en cours d’après-midi (7.3). Le jeudi est la copie conforme du mardi : 7.7/10 le matin, 7.3/10 l’après-midi.

Le vendredi témoigne encore d’un autre schéma. Si nous atteignons encore 7.5 le matin, la productivité chute à 6.6 l’après-midi, faisant de ce demi-jour la période de loin la moins productive de la semaine.

Des différentes notables entre les genres, les statuts et les générations.

Nous observons une différence intéressante entre hommes et femmes. Les femmes sont tous les jours de la semaine plus productives que les hommes en matinée, mais systématiquement moins productives l’après-midi. Les femmes obtiennent les scores moyens les plus élevés mais aussi les plus bas (8 le mercredi matin, 6,4 le vendredi après-midi). Chez les hommes, la situation est à ce point différente que l’on ne parle même pas de coup de barre certains après-midis. Il ne survient que le vendredi.

Les différences sont également intéressantes entre ouvriers, employés et cadres. Les scores des ouvriers sont ceux qui varient le moins au fil de la semaine (score maximum de 7.6 le mercredi matin et minimum de 6.8 le lundi). Chez les cadres, cette différence est nettement plus importante (score maximum de 8.1 les mercredi et jeudi matin, score minimum de 6.8 le vendredi après-midi). Les cadres s’estiment plus productifs que les ouvriers tout au long de la semaine, à l’exception du vendredi après-midi (resp. 6.8 pour les cadres et 7.1 pour les ouvriers). Le creux hebdomadaire diffère également entre ouvriers et cadres : il se manifeste le lundi chez les ouvriers et le vendredi chez les cadres. Les employés adoptent une position intermédiaire, avec une exception le vendredi après-midi, siège de leur plus faible score (6,5).

Enfin, les diverses tranches d’âge font également apparaître des différences. C’est le lundi matin que les jeunes sont les moins productifs (5,8). Ils ne ressentent pas non plus le coup de barre de l’après-midi (à une petite exception près le vendredi après-midi). Ils se disent en revanche presque toujours moins productifs que les groupes d’âge plus avancé. Seul le vendredi après-midi y fait exception. Ce sont les plus de 40 ans qui se considèrent comme les plus productifs. Ils sont néanmoins beaucoup plus sujets au coup de barre de l’après-midi que les autres tranches d’âge. Malgré celui-ci, ils affichent selon eux un score de productivité plus élevé.

Source : Randstad.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.