FR | NL | LU
Peoplesphere

Quand les entreprises privées s’engagent pour l’emploi des jeunes

Les entreprises partenaires de l’« Alliance for YOUth » ont procuré des formations et des emplois à 50 000 jeunes Européens en un an. Cela représente la moitié des 100 000 opportunités qu’elles se sont engagées l’année passée à créer en trois ans. Pour ces entreprises, la « formation par alternance » représente une solution pour le chômage des jeunes en Europe.

L’« Alliance for YOUth » est une initiative d’entreprises privées dont l’objectif est de promouvoir l’emploi des jeunes en Europe. Lancée en 2014 par Nestlé, elle réunit aujourd’hui près de 200 entreprises. Celles-ci ont été impliquées dans plus de 5 400 activités de « préparation au marché du travail », qui consistent notamment en des ateliers de rédaction de CV, des foires à l’emploi, des préparations à un entretien d’embauche et d’autres événements visant à aider les jeunes diplômés

Les apprentissages et les stages débouchent sur de vrais emplois

Selon une enquête menée par Nielsen (spécialisée dans l’analyse des tendances de consommation) auprès de 635 dirigeants d’entreprises et professionnels des ressources humaines, issus de 70 entreprises membres de l’« Alliance for YOUth », dans 22 pays européens, 66 % des répondants déclarent que les formations sous forme d’apprentissage et les stages sont susceptibles de déboucher sur un emploi permanent. De nombreux pays, particulièrement dans le Sud et l’Est de l’Europe, ne sont néanmoins pas encore prêts à proposer cette alternative de formation par alternance, qui combine enseignement classique et formation en entreprise.

« La formation par alternance aide les jeunes à acquérir de l’expérience et de la confiance en soi avant d’intégrer le marché du travail », déclare Christophe Cambournac, président pour l’Europe de Nielsen, un membre de l’« Alliance for YOUth ». « De plus, cela aide à alimenter la réserve de talents à disposition des entreprises en faisant le lien entre les compétences et les emplois disponibles sur le marché. C’est un facteur essentiel car la société évolue à un rythme très élevé que les formations scolaires traditionnelles ne peuvent pas suivre. De nombreux emplois à pourvoir dans dix ans n’existent pas encore à l’heure actuelle. »

Une solution au chômage des jeunes en Europe

Lors du développement de programmes de formation par alternance, les entreprises partenaires de l’« Alliance for YOUth » ont réalisé le rôle essentiel que les gouvernements pourraient et devraient jouer au moment de renforcer la collaboration entre les entreprises, les écoles ou les universités. Le rôle des autorités est également primordial pour la promotion de ces programmes auprès d’un large éventail de secteurs et de profils dans toute l’Europe.

Cette demande a été exprimée lors d’un débat organisé au Parlement européen, en présence de la Commissaire européenne pour l’Emploi, Marianne Thyssen, de plusieurs membres du Parlement européen, d’organisations pour la jeunesse, de dirigeants des entreprises de l’« Alliance for YOUth », ainsi que de jeunes qui bénéficient de l’initiative.

Lors de ce débat, la Commissaire européenne pour l’Emploi, Marianne Thyssen, a déclaré : « La mise en place rapide de la Garantie pour la jeunesse en collaboration étroite avec des entreprises, est cruciale pour faciliter la transition « école-travail » et fournir un emploi aux jeunes. Les Etats membres doivent saisir cette opportunité et bénéficier du support financier que l’Union Européenne met à leur disposition. La semaine dernière, la Commission a transféré près d’un milliard d’euros aux états membres afin d’aider près de 650.000 jeunes à trouver un emploi, des formations, des stages ou à continuer leur formation. »

Les entreprises de l’« Alliance for YOUth » ont récemment mis en place de nouveaux programmes de formation par alternance (ou formations duales) en Europe, en collaboration avec des universités et des écoles, mais les partenaires doivent souvent faire face à des obstacles liés à la bureaucratie. 26 % des entreprises estiment que les obstacles administratifs liés à ces programmes sont un frein pour de nouveaux programmes d’emploi pour les jeunes. Ceci concerne par exemple les longues procédures nécessaires afin d’obtenir une autorisation gouvernementale pour modifier des formations scolaires.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.