FR | NL | LU
Peoplesphere

La reprise économique laisse entrevoir de sérieux problèmes de main d’oeuvre.

Les éléments sont réunis pour que le marché du travail affiche un réel dynamisme. L’économie belge continue à croître de manière constante. Au 3ème trimestre 2017, l’activité a progressé de 0,3% par rapport au trimestre précédent. Sur une base annuelle, le PIB affiche même une hausse de 1,7%. La confiance des chefs d’entreprise se maintient à un niveau supérieur à la moyenne. En ce qui concerne l’évolution de l’emploi dans le secteur privé, la tendance globale est restée haussière au cours du 3ème trimestre. La conjoncture positive, stimulée par les effets positifs du tax shift, a favorisé une augmentation nette de l’emploi.

L’emploi intérieur avait progressé de 1,3% en 2016 (soit une hausse nette de 59.000 emplois). Cette année encore, la conjoncture, renforcée par les mesures du gouvernement, devrait avoir un impact favorable sur l’emploi : +58.000 emplois, dont 7.800 sont directement attribuables au tax shift.
Pour la période 2017-2018, on table sur 104.000 créations d’emplois. Le nombre de salariés dans le secteur marchand devrait augmenter de 88.000 unités, et le nombre d’indépendants de 19.000 unités, tandis que les effectifs dans la fonction publique devraient se contracter (-3.000 personnes environ).
Conséquence logique: en dépit de l’augmentation de la population active, le taux de chômage devrait continuer à reculer au cours des années 2017-2018. On passerait aussi de 8,5% en 2015 à 7,1% en 2018.

Les secteurs d’activités RH aux premiers rangs des bénéficiaires de la reprise.

L’augmentation de la demande sur le marché du travail intérimaire s’est poursuivie (+3,8%). On peut parler d’une croissance constante au cours des trimestres écoulés. Tant l’intérim classique que l’intérim étudiant ont progressé, et ce dans le segment des ouvriers comme dans celui des employés.

Le chiffre d’affaires des cabinets de Recruitment, Search & Selection s’inscrit également en hausse avec un beau +12,9%. Le secteur a ainsi évité le traditionnel creux saisonnier du 3ème trimestre. Le secteur du projectsourcing signe à nouveau une belle performance avec une activité en hausse de 10,4%.

La demande sur le marché de l’Intérim Management a poursuivi son redressement, et ce après un début d’année difficile. L’activité a progressé de +6,1% ce trimestre. Sous l’influence d’une hausse modeste des dossiers collectifs, le secteur de l’outplacement enregistre encore globalement une légère hausse (+3%), en dépit de la conjoncture favorable.

Les entreprises titres-services privées, quant à elles, on vu leur activité augmenter encore légèrement (1,6%) sur un marché qui arrive peu à peu à maturité. Les activités de Learning & Development, enfin, montrent un quasi statu quo (légère baisse de -0,5%).

Commentant ces évolutions, Paul Verschueren (R&D Director de Federgon) relève: « La croissance économique se poursuit et reste fortement créatrice d’emplois. Les secteurs de Federgon facilitent au maximum la conversion de la croissance économique en emplois mais se heurtent aussi à un marché du travail qui se rétrécit. Pourtant, les secteurs de Federgon sont particulièrement bien placés pour aider à combler le fossé entre l’offre et la demande sur le marché de l’emploi. Les pénuries de main-d’oeuvre sont certes un obstacle, mais elles offrent aussi des possibilités de se distinguer en proposant des solutions créatives. »

Source : Federgon

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.