FR | NL | LU
Peoplesphere

Sondage: 31% des employés pensent que la progression de leur carrière passe par un changement d’employeur.

31 % des Belges postuleraient à un emploi s’ils estimaient pouvoir donner un coup d’accélérateur à leur carrière chez un autre employeur. C’est le résultat d’une étude menée par Indeed auprès de 501 employés à Bruxelles, en Flandre et en Wallonie. Il est frappant de constater que ce sont surtout les 25 à 34 ans qui changent d’emploi pour cette raison (40 %). Seul un employé de plus de 55 ans sur quatre est dans ce cas.

« Les employés qui travaillent pour le même employeur depuis cinq à six ans veulent avant tout booster leur carrière », dit Anouk Kon, Evangelist chez Indeed. « Pour 42 % d’entre eux, c’est la plus grande motivation pour postuler auprès d’une autre entreprise, contre 37 % des nouveaux employés et des employés comptant jusqu’à quatre années de service. »

Les employés changent d’emploi pour améliorer leur situation générale. Plus de la moitié des sondés (53 %) ont indiqué que la principale raison de postuler était de trouver un emploi qui leur convienne mieux et qui soit mieux rémunéré. En Flandre, ce pourcentage atteint 60 %, contre 49 % en Wallonie et seulement 39 % à Bruxelles. « Le fait que les entreprises à Bruxelles paient leurs employés 10 % de plus que la moyenne belge explique peut-être pourquoi ce pourcentage est plus faible dans la capitale. »

49 % des salariés sont également motivés par les avantages supplémentaires proposés par une autre entreprise. La réputation de l’entreprise (29 %) et sa culture (20 %) jouent un rôle moins important.

De l’importance de l’image numérique de l’entreprise…

La réputation négative d’une entreprise en ligne n’est pas favorable au nombre de candidatures reçues. Jusqu’à 60 % des sondés se méfient des entreprises qui ont une moins bonne réputation en ligne. Avec 65 %, les femmes y sont plus sensibles que les hommes (54 %). Pour les 40 % restants, l’image négative en ligne ne fait aucune différence. « Si l’entreprise a une réputation négative en ligne, mais que le département qui intéresse un candidat a une image positive, celui-ci n’en tiendra pas compte. 63 % des sondés sont prêts à poser leur candidature à un poste au sein de ce département de l’entreprise. »

Les entreprises connues sont particulièrement populaires auprès des jeunes diplômés
Indeed a également sondé l’importance qu’accordent les candidats à la renommée de l’entreprise. Les jeunes diplômés sont ceux qui s’y intéressent le plus (40 %). Les candidats âgés de 45 ans et plus s’intéressent moins au fait qu’un nouvel employeur potentiel soit connu (21 %). « Nous constatons également que 48 % des sondés bruxellois ne désirent pas travailler pour une entreprise inconnue. Cela s’explique par la présence de nombreuses multinationales dans la capitale ».

Au sujet de l’étude – Celle-ci a été réalisée en ligne en Belgique par Censuswide à la demande d’Indeed. Au total, 501 travailleurs ont répondu au sondage, du 20 avril 2018 au 23 avril 2018.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.