FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘acerta’

Les travailleurs de plus en plus nombreux à renoncer aux interruptions de carrière. La réforme du congé parental est attendue.

Le pourcentage de travailleurs du secteur privé recourant à l’interruption de carrière (ou à sa diminution) est passé pour la première fois sous le seuil des 10 % en 2018. Les règles plus strictes, la diminution des allocations pour certains travailleurs en crédit-temps ainsi que les modifications planifiées du congé parental contribuent à cette diminution. Le nombre d’interruptions de carrière culmine entre 30 et 39 ans et connaît un deuxième pic à partir de 50 ans. L’interruption de carrière reste plus populaire auprès des femmes, surtout auprès des employées du non-marchand. Lire plus

Confirmation de la bonne santé du recrutement des 55+, un des effets positifs de la ‘guerre’ des talents.

En moyenne, 7 % des nouveaux collègues entrés en fonction en 2018 avaient 55 ans ou plus. Cela signifie que les entreprises ont engagé près de 10 % de 55+ de plus qu’un an auparavant. Ces chiffres confirment la tendance en hausse des années précédentes. Sauf en Wallonie. Dans le sud du pays, le nombre d’engagements de travailleurs de plus de 55 ans a chuté d’un peu moins d’un pour cent vis-à-vis de 2017. Les plus de 55 ans engagés sont souvent des hommes ouvriers, mais les femmes de plus de 55 ans ont clairement enclenché la vitesse supérieure. Lire plus

L’âge de départ effectif à la pension recule pour atteindre 62 ans, à l’initiative des travailleurs dans la plupart des cas.

En 2018, le marché de l’emploi belge n’a perdu que 0,2 % de travailleurs disposant d’un contrat à durée indéterminée en raison d’un départ à la pension. 0,17 % de ces derniers avaient atteint l’âge légal de la pension, 0,02 % ont bénéficié d’une pension anticipée et un pourcentage infime, 0,05 % des travailleurs, est entré dans le RCC. Les chiffres du prestataire de services Acerta montrent qu’année après année, nous sommes de plus en plus longtemps actifs sur le marché de l’emploi. L’âge de la pension réel moyen des travailleurs du secteur privé disposant d’un contrat à durée indéterminée s’élève actuellement à 62 ans en Belgique. Cela représente une augmentation de 2,5 % depuis 2010. Lire plus

Réengager un ancien collaborateur, une option qu’il vaut mieux ne pas exclure…

5,2 % des contrats de travail signés en 2018 par des collaborateurs belges dans le secteur marchand l’ont été entre un employeur et un de ses anciens collaborateurs selon les chiffres analysés par le secrétariat social Acerta. Parmi les personnes concernées, 2 sur 3 retournent chez leur ancien employeur dans les deux ans. Le temps d’une pause, en quelque sorte… Plus de la moitié de collaborateurs revenus ont entre 25 et 45 ans. Laisser la porte ouverte à la réembauche commence par un offboarding positif. Cette stratégie peut offrir aux entreprises une solution à la pénurie sur le marché de l’emploi. Lire plus

Remontée du chômage économique : à considérer comme une réserve de main d’oeuvre saine et nécessaire pour nos entreprises.

Le pourcentage de jours de travail non prestés pour des motifs économiques a augmenté au premier trimestre de 2019 pour s’établir à 1,41 %. En 2018, le chômage économique (CE) chez les ouvriers avait atteint un niveau historiquement bas. Le système du chômage économique sert à amortir les perturbations économiques sans que les employeurs doivent immédiatement songer à une vague de licenciements. Une petite réserve d’heures de travail est donc de nouveau disponible. Lire plus

Le temps de travail en augmentation de 3% sur les 5 dernières années: un des effets de la pénurie de talents?

Les Belges ont travaillé 12,6 millions de jours en plus en 2018 ! Sur l’année écoulée, 62,51 % des contrats de travail dans notre pays couvraient un temps plein. Soit une hausse de 3 % par rapport à il y a 5 ans. La part de contrats à temps plein n’est pas la seule à avoir progressé, cette croissance concerne également tous les contrats à 80 % et plus. Résultat : 76 % des travailleurs belges possèdent un contrat d’au moins 80 %. Concrètement, le Belge a donc travaillé en moyenne 3 jours en plus en 2018 par rapport à 2014. Notre marché de l’emploi actif se composant de 4,2 millions de travailleurs, cela revient à 12,6 millions de jours de travail prestés en plus par rapport à 2014. On remarque également que 6 plus de 60 ans encore actifs sur le marché du travail sur 10 demeurent en service à temps plein. Lire plus

Un nouveau départ en fin de carrière? Les trajets non linéaires et le statut d’indépendant attirent de plus en plus de 50+.

En 2018 aussi, les plus de 50 ans confirment qu’ils ne font plus figure d’exceptions parmi les indépendants débutants. Pas moins d’un starter sur 6 fait partie de cette catégorie d’âge d’après les chiffres de l’entreprise de services RH ACERTA. Tant les hommes que les femmes choisissent de prendre un nouveau départ pour les 10 à 15 dernières années de leur carrière. Sans doute également le fruit de circonstances qui entraînent un assouplissement des exigences afin de devenir indépendant. Lire plus

Le CDI rime de moins en moins avec stabilité: un contrat à durée indéterminée sur huit rompu en 2018.

La fin d’une époque? Le temps où les contrats à durée indéterminée semblaient quasiment intouchables est révolu. En 2018, près de 12 % d’entre eux ont été rompus, soit une hausse de 10 % par rapport à l’année précédente. Mais, dans seulement 1 cas sur 5, la décision de mettre un terme à la collaboration émane de l’employeur. Ce sont surtout les petites entreprises et le secteur marchand qui sont confrontés à des ruptures de contrat de travail à durée indéterminée. Le secteur non marchand constate deux fois plus de départs que le marchand pour cause de retraite.  Lire plus

Les départements RH bénéficient de la confiance de leurs pairs, mais leur capacité à anticiper le changement reste un challenge.

Un peu moins de 9 entreprises sur 10 sont satisfaites des prestations de leur département RH et font confiance aux connaissances de leurs collaborateurs RH. Malgré ce degré élevé de satisfaction, près de 4 entreprises sur 10 se demandent si leur département RH est prêt pour l’avenir, selon une enquête menée par Acerta auprès de quelque 100 entreprises et visant à évaluer si les RH – tant les processus et le personnel que les outils – sont prêts à relever les défis futurs. Lire plus

Cash for car: les travailleurs ne sont tout simplement pas intéressés.

L’allocation de mobilité (mieux connue sous le nom de « cash for car ») ne remporte pas un franc succès. Il ressort des chiffres d’Acerta qu’au cours de la première année de vie du système, seulement 65 voitures de société sur 100 000, soit 0,065 % de toutes les voitures de société, ont ainsi été supprimées. Selon Acerta, le budget de mobilité devrait susciter plus d’enthousiasme. Il a été approuvé hier par la Chambre et entrera en vigueur en toute probabilité ce premier mars. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.