FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘ucm’

Un salaire horaire minimum de 14 euros de l’heure? Nos entreprises peuvent-elles se le permettre?

Ce mardi, la FGTB appelle à manifester pour réclamer un salaire horaire minimum à 14 euros. Selon l’UCM, c’est totalement impayable pour la plupart des PME de Wallonie et de Bruxelles. Il s’agit d’augmenter le salaire minimum de 44,8%. La question du pouvoir d’achat est importante. Toutefois, selon l’organisation représentative des indépendants, elle appelle d’autres réponses qu’une mesure qui entraînerait une destruction massive de l’emploi. Lire plus

Un dirigeant wallon sur deux utilise le Forem pour recruter: un service public bien présent et qui conserve une certaine marge de progression.

Plus de 90 % des entrepreneurs wallons savent que le Forem propose une aide au recrutement et plus de 80 % qu’il informe sur les aides à l’embauche et à la formation. Ces services sont de mieux en mieux connus. Ils ne sont toutefois utilisés que par un employeur sur deux à l’embauche. Près de 40 % des répondants ne recrutent que dans leur entourage et par le bouche à oreille. Les résultats de l’enquête menée par l’UCM auprès des chefs de PME wallons à propos du Forem soulignent une forte notoriété et un réel potentiel d’amélioration pour le service public wallon de l’emploi. Lire plus

Le projet d’accord interprofessionnel à l’épreuve de la consultation syndicale.

La CSC annonce l’entame du processus de consultation sur le projet d’accord interprofessionnel. Après l’accord intervenu au sein du Groupe des Dix, les syndicats vont présenter le fruit du travail des consensus à ‘la base’ afin de revenir autour de la table, doté d’un mandat… ou pas. Ce n’est que le 26 mars que le Conseil général de la CSC décidera s’il approuve ce projet d’accord. Lire plus

Amélioration du statut indépendant avec la suppression du délai de carence dès le huitième jour d’absence.

Le processus d’alignement du statut des travailleurs indépendants sur celui des salariés se poursuit. La Commission de l’économie de la Chambre a voté ce mardi, à l’unanimité, une proposition de loi qui améliore fortement la situation des indépendants malades. L’indemnité journalière (59,85 euros pour un chef de ménage ; 47,89 euros pour un isolé ; 36,47 euros pour un cohabitant) sera versée dès le premier jour d’absence si l’incapacité est de huit jours ou plus. C’est donc la fin des quatorze jours non indemnisés en vigueur actuellement. Lire plus

Nouvelle avancée pour les travailleurs indépendants: un congé de paternité de 10 jours indemnisé à dater du 1er mai.

À partir du 1er mai, les indépendants auront droit à un congé de paternité de dix jours, à l’instar des salariés. Il sera à prendre dans les quatre mois suivant la naissance, par jours entiers ou par demi-jours. L’indemnité s’élève à 80,82 euros pour une journée. Les jeunes papas qui ne prennent que huit jours ou moins recevront quinze titres-services gratuits. Lire plus

Qui devrait prendre en charge les incapacités de travail en période de grossesse?

Le congé de maternité des salariées est pris en charge financièrement par l’assurance maladie (Inami). Mais les incapacités de travail durant la grossesse restent à charge de l’employeur. Cette situation pose problème. L’UCM propose la prise en charge par l’Inami des absences dans la période précédant l’accouchement. Lire plus

La Région Bruxelloise subsidie la formation en alternance: un effort salué par les entrepreneurs.

Le ministre de l’Économie et de l’Emploi, Didier Gosuin, a annoncé ce jeudi une prime de base de 1750 euros pour les entreprises de la Région qui acceptent de former un jeune Bruxellois en alternance. L’UCM se réjouit de cette mesure: « La formation en alternance est une voie royale pour l’emploi et un moyen efficace de lutter contre les pénuries de main-d’œuvre. Le coût pour la PME ne peut pas être dissuasif. » Lire plus

Le Gouvernement wallon envisage d’octroyer une prime unique aux demandeurs d’emploi qui réussissent une formation menant à un métier en pénurie.

Dans sa Déclaration de Politique Régionale, le Gouvernement wallon s’est engagé à stimuler la compétitivité de la Wallonie par l’excellence des qualifications de sa population, par une formation dopée, en lien avec le monde de l’entreprise et adaptée aux métiers en pénurie et d’avenir. Dans ce contexte, le Ministre-Président wallon Willy Borsus salue l’initiative du Premier Ministre d’oeuvrer à la lutte contre les métiers en pénurie et les emplois vacants.

Lire plus

Discrimination à l’embauche: le Parlement wallon rejette la mise en application des contrôles mystère.

Mercredi soir, le Parlement wallon a rejeté, majorité contre opposition, une proposition de décret qui aurait autorisé des « contrôles mystère » de l’inspection wallonne auprès des employeurs. Concrètement, il s’agit de vérifier qu’ils ne pratiquent pas de discrimination à l’embauche, en envoyant de faux CV ou en passant des appels téléphoniques bidon. Lire plus

Les organisations patronales s’inquiètent du périmètre accordé à la notion de pénibilité.

Le conseil des ministres fédéral a adopté la semaine dernière les principes devant entourer la reconnaissance des métiers lourds dans le secteur public. La reconnaissance comme métier lourd donnera accès à une pension anticipée et/ou à un montant de pension plus élevé. Les critères concrets n’ont pas encore été définis, mais le ministre des Pensions a la ferme intention de considérer un grand nombre de fonctions de fonctionnaires comme ‘métier lourd’. Les organisations d’employeurs FEB, UNIZO, UCM et AGROFRONT craignent que ce régime très étendu soit à l’avenir également appliqué au secteur privé, avec toutes les conséquences que cela implique. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.