FR | NL | LU
Peoplesphere

Vers une nouvelle génération de secrétariat social, 100% virtuel ?

Le diagnostic posé par BDO et Cegeka quant à la complexité de la législation sociale est correct. Peut-on y répondre par la voie de la digitalisation? Dans tous les cas, les deux entreprises s’associent afin de concurrencer les secrétariats sociaux traditionnels et offrir aux employeurs belges une alternative 100% digitale.

Le bureau de conseil BDO lance une alternative digitale au secrétariat social traditionnel, et ce en collaboration avec l’entreprise informatique Cegeka. « Étant donné que la législation sociale est en perpétuel changement et que la fiscalité et les nouvelles technologies sont de plus en plus complexes, les secrétariats sociaux n’ont souvent plus de réponse toute faite à donner aux employeurs belges. Grâce à ce nouveau service, BDO souhaite, l’année prochaine, tripler son chiffre d’affaires sur le plan du conseil en matière de ressources humaines. »

Les deux acteurs déclarent : « au jour d’aujourd’hui, 90% des PME belges travaillent avec un secrétariat social reconnu. Ce n’est pas illogique, puisque la législation sociale devient de plus en plus complexe en Belgique, mais à cause de cette complexité et des solutions informatiques obsolètes, les employeurs doivent faire preuve de patience s’ils souhaitent payer leurs employés correctement et à temps. Le secrétariat social traditionnel est donc désormais en concurrence avec de nouveaux acteurs possédant une approche informatique extrême. La nouvelle plateforme en ligne que nous proposons devient l’un des challengers. »

Besoin d’une expertise plus large.

« Cela fait déjà longtemps que les ressources humaines ne se limitent plus à l’administration correcte des salaires. Il s’agit aussi de fournir des conseils fiscaux concernant les salaires et l’emploi, de gérer la sécurité sociale, d’effectuer des évaluations et de donner des conseils en matière d’orientation professionnelle, mais aussi d’apporter un soutien international. Beaucoup de secrétariats sociaux ne disposent plus de toute l’expertise nécessaire pour aider les employeurs à résoudre leurs problèmes en matière de ressources humaines. »

Administration rapide et flexible des salaires

Selon les deux entreprises partenaires, les RH peinent à entrer pleinement dans l’ère digitale. « La plupart des secrétariats sociaux possèdent des infrastructures informatiques obsolètes. L’utilisation de telles infrastructures constitue donc de nombreux obstacles et représente une grande perte de temps pour les employeurs qui souhaitent recourir à la digitalisation. Les employeurs souhaitent avoir plus d’autonomie et moins de travail : ne pas devoir effectuer de changement d’adresse dans 5 systèmes différents ni introduire une demande de congé dans un certain délai. Et ils souhaitent pouvoir effectuer toutes ces tâches sans avoir besoin de l’intervention d’un secrétariat social. Lorsque cela est nécessaire, ils souhaitent obtenir de l’aide sur le plan des ressources humaines ainsi que des conseils stratégiques. »

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.